30 avril 2018

mise en place

Tout le monde sur... le pont

Lundi 30 avril 2018, 3h30. Le réveil est moins difficile quand on fait le “pont”.

Aujourd'hui, rendez-vous est pris avec Frédéric et Bruno pour admirer le lever du jour sur le Piton des Neiges, depuis la Mare à Martin. Si ce n'est pas une première pour moi, Frédéric (tee-shirt jaune ci-contre) va s'en prendre plein les yeux. C'est sûr. Et comme il débute en photographie, “maître” Bruno (en bleu) sera précieux avec ses 30 ans de métier.

5h45 précises, comme prévu, Fred me récupère chez moi. Direction l'Est, en espérant du beau temps...

Dès Sainte-Suzanne, il commence à pleuvoir. Comme pour conjurer le sort, Frédéric me soutient mordicus que cela va se dégager.

Mais il “farine” toujours lorsque nous retrouvons Bruno au pont de la Rivière du Mât.

Qu'à cela ne tienne : direction Grand Îlet. Il fait encore nuit, la route est sans encombre. Au passage du Voile de la Mariée, le jour se lève. La cascade semble avoir un débit supérieur à l'accoutumée. Certainement des suites du passage de la tempête tropicale Fakir. “On verra au retour” disons-nous en chœur. Le temps nous est compté. Le lever du soleil ne nous attendra pas. Et ce sont bien les premiers rayons de l'étoile solaire, sur le sommet du “Piton”, qui sont à vivre !

Sauf que...

La petite pluie “y farine” toujours comme on dit en réunionnais. Mais nous savons bien, autochtones que nous sommes, que cela peut être trompeur. La Réunion et ses microclimats, prouvent chaque jour que, passée une certaine heure, cela peut totalement se découvrir.

Archive du 26 juin 2016.

La musique du silence

Il est 7h. Le silence et la petite pluie nous accueillent à la Mare à Martin. La nature s'éveille. Même les Tec-Tec n'ouvrent qu'un œil. Le Piton des Neiges est invisible, enveloppé d'un blanc manteau nuageux. Mais qu'importe...

Quel lieu magique, tranquille, reposant, apaisant.

J'imagine ceux qui habitent autour de cette mare, au réveil chaque matin.

imagine all the people

J'imagine l'aurore aux abords de ce plan d'eau ; être émerveillé par la splendeur du paysage, la pureté de l'air, la quiétude de ce moment que l'on veut éternel.

J'imagine l'amour intérieur que cela engendre. J'imagine le partage de cet amour en famille, le cri de joie d'enfants heureux et épanouis, un monde en paix.

Le retour à la réalité est bien plus surprenant.

Un piano dans la mare

Coupe-vents enfilés et sacs photo chargés, nous nous dirigeons vers la mare pour tomber en arrêt, tels des chasseurs à l'affût. Un bref regard aux alentours confirme qu'il n'y a personne d'autre que nous.

Et pourtant... Et pourtant ce n'est pas la rosée qui nous importe, mais bien un piano. Un piano au milieu de la mare ! Rêve-je ou dors-je ? Le temps de se réveiller et nos “armes” crépitent. Nous levons tout juste le nez du viseur pour saluer ce Salazien qui ramasse du fourrage pour ses bêtes. Comme nous, lui aussi se trouve... bête en voyant ce piano. Mais il ne s'arrêtera pas là.

La suite avec les images et légendes ci-après.

Quelques jours sont passés depuis cette aventure. Mais cet artiste, sorti de nulle part, a marqué cette journée. Son courage, son culot, son interprétation, me démontrent aujourd'hui encore que la musique est un cri. Un doux cri. Venu de l'intérieur de ce virtuose, il m'a empli d'une plénitude indéfinie.

Malheureusement, et j'en suis certain, cela ne se renouvellera pas en ce lieu. Maigre consolation, en regardant mes images je pourrai toujours me dire : c'est un beau moment, c'est une belle histoire.

Mais tout ceci n'est pas la vérité

Enfin, pas exactement.

C'était le tournage d'un clip.

La possibilité d'y être est dans la continuité de la vidéo de Célia Boudot au Maïdo. Certaines photos sont à voir ou revoir dans la partie “Curiosités” de mon site. La vidéo est disponible sur l'Internet ICI.

La réalisation est signée Alexandre Boutié. Enfin, “IL” s'appelle Patt Burter.

Le making-of en photos légendées ci-dessous.

 

inscription

Lors de la prochaine mise à jour du site d'Erland,

Obligatoire

Obligatoire

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

Obligatoire

article précédent

article suivant

 

© Erland 2009-2018 Mentions légales