2 mars 2019.

mise en place

Va, cours, vole et nous ? Volcan !

Forte houle, cyclone, éclipse solaire, éclipse lunaire, éruption volcanique... mon île est choyée par la Nature. Et comme à chaque manifestation de la Dame éponyme, le Réunionnais s'empresse d'aller contempler le spectacle.

Je ne déroge pas à la règle. Surtout si je sais qu'il y a de quoi assouvir ma passion. Mais l'inconnue de durabilité des éruptions volcaniques provoque une frénésie Cornélienne. “Va, cours, vole et nous v...olcan” [pas “v...enge”]. Et qu'importe la fatigue ou la distance. Dès les premiers soubresauts, il “faut” y aller. Surtout que notre Piton de la Fournaise est bien capricieux.

Après un brusque réveil ce 18 février à 9h48, il se rendort à 22h. On se dit que le marchand de sable est passé pour Nicolas et Pimprenelle.

Que nenni ! L'éruption repart de plus belle le lendemain, 19 février, vers 17h (heure locale).

L'avantage cette fois : pas de marche longue et fastidieuse ! En effet, “nout' volcan la pété” sur le flanc Est du Dolomieu. La lave est ainsi visible depuis la RN2 entre Sainte-Rose et Saint-Philippe.

Et c'est un festival ! De curieux, de voitures, de photographes. Reste l'inconditionnelle météo. Pour avoir connu le phénomène de micro-climat lors de mes jeunes années de copilote, je sais qu'il peut pleuvoir au début de la route des Radiers et pas à sa fin. C'est en me remémorant cet épisode que j'emprunte cette célèbre épreuve spéciale avec le sourire dès ce 20 février 2019. Et je la refais avec plaisir les 23 et 27, pour conclure mes nuits rouges ce 1er mars.

 

 

Nuits rouges

De ces 4 parties de nuits passées sur la route -sur le bord de la route-, je retiens cette ambiance surnaturelle qu'offre chaque éruption volcanique. Et seul, face à cette masse rouge crachée de l'antre de la Terre, comment ne pas penser à la réaction primaire d'un homo sapiens face à un flot de lave ?

Dire que le sol que je foule vient de “là”. C'est ça “ma terre ; mes racines”.

Alors j'en profite. Alors je bois ces images. Alors je m'enivre.

Et ce ne sont pas quelques gouttes de pluie qui vont me faire rebrousser chemin.

inscription

Lors de la prochaine mise à jour du site d'Erland,

Obligatoire

Obligatoire

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

Obligatoire

article suivant

 

© Erland 2009-2018 Mentions légales